Comment optimiser son scooter ?

Comment optimiser son scooter ?

 

Ou comment faire de son scooter une bête de puissance et de vitesse

Le scooter, en particulier les 50 centimètres cubes, est intéressant par sa capacité à être tout le temps amélioré, tout le temps trafiqué, tout le temps tuné afin d’augmenter sa puissance, et ainsi d’optimiser son utilisation. Mais attention avec votre scooter, car pour pouvoir l’assurer correctement, pour pouvoir rester dans les cordes de la loi, il faut vraiment s’y connaître. Un scooter trafiqué peut vite devenir non homologué, et vous vous exposez à des amendes forfaitaires assez élevées, à des peines judiciaires qui peuvent aller très loin parfois. De plus, les scooters trafiqués brisent alors les contrats d’assurances, qui se signe sous un type très particuliers. Analysons ensemble les contrats d’assurances de scooter et les moyens pour pouvoir optimiser ce dernier tout en restant dans les cordes de la loi.

Pouvez visiter ce lien pour en savoir plus

Optimiser un scooter peut être une tâche très particulière, car il est dur de ne pas briser les contrats d’assurance. En effet, augmenter la puissance d’un scooter passe en premier lieu par le débridement de l’appareil. Mais le débrider est illégal, et vous n’êtes dès lors plus assuré; En effet, le pot d’échappement et le variateur de votre scooter possèdent chacuns des brides. Une au vario et deux au pot d’échappement. Ces brides, comme leur nom l’indique, brident donc votre scooter pour le cantonner à une vitesse bien précise. un scooter de 50 centimètres cubes est donc assez frustrant, car ultra bridé. Si l’envie vous prends, allez y, et démontez votre scoot pour pouvoir enlever, et non casser ces brides. En effet, si vous les cassez à coup de marteau, vous aurez plus d puissance, mais plus d’assurance. Alors prenez le temps et l’énergie nécessaire, et démontez votre scoot pour pouvoir enlever ces fameuses brides. Ne touchez pas en revanche aux brides du pot d’échappement. Il vous sera plus rentable de changer de pot, et moins dangereux pour votre assurance toujours.

En effet, l’assurance assure un scooter précis, homologué et dans les normes; Les compagnies d’assurances sont bien plus réticentes à assurer un scooter trafiqué. Alors en enlevant les brides du pot, il vous sera difficile de les remettre correctement, et un garagiste pourra aisément voir les modifications et l’entourloupe. En cas d’accident, vous ne serez alors plus du tout couverts par quelconque contrat.

Alors passez le pas, et changez de pot. Si vous êtes l’heureux possesseur d’un Zip ou d’un fly, vous pourrez le garnir d’un pot touring, ou d’un pot Akrapovic. La puissance libérée dans ces pots d’échappements est telle que votre scooter pourra aller jusqu’à 50 kilomètres heures plus vite. Mais restez tout de même rudent avec de tels engins, car la route est dangereuse et semée d’embûches. Ne tombez pas dans le piège de l’accélération et de l’imprudence. La facilité vous cause tort, et peut être meurtrière.

Alors prudence sur la route, prudence au garage, et ne faites pas de bêtises ! Vous savez maintenant comment contourner les clauses de l’assurance et comment trafiquer son scooter de manière parfaitement légale.

Olivier

Bonjour. Moi, c’est Olivier, je travaille en tant que Pigiste pour un petit journal depuis moins d’un an et pour m’améliorer dans la rédaction web j’ai décidé d’ouvrir mon propre blog.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *